Mon avis sur l’hypnose médicale

Mon avis sur l’hypnose médicale

J’ai décidé d’écrire cette page pour vous parler précisément de « l’hypnose médicale ». Cette appellation est souvent utilisée à tout vent hélas par les professionnels de la santé, mais encore faut il que l’on sache exactement de quoi on parle.

Je tiens à rappeler à juste titre que ce contenu n’expose pas une vérité universelle mais simplement mon propre avis personnel.

Si on interroge un médecin ou un spécialiste du corps médical, il vous dira instantanément que l’hypnose médicale est de l’hypnose pratiquée par un médecin sur un patient pour qu’il « guérisse » d’un trouble ou d’un comportement non adapté.

Selon les dires de ces personnes, cela voudrait dire que l’hypnose n’appartiendrait qu’aux médecins, d’où cette invention du terme « hypnose médicale ».

Si j’écris ces lignes c’est simplement pour remettre de la lumière sur l’hypnose. Au delà du fait que vous devez savoir qu’il existe de nombreuses hypnoses (hypnose de spectacle, ericksonienne…), il n’existe aucune réglementation sur ce métier.

C’est la raison pour laquelle, les professionnels de la santé se servent de cette carence législative pour s’octroyer une preuve sociale en affirmant que seuls leur « statuts » les habiliteraient à pratiquer ce métier.

Mon avis sur l’hypnose médicale

Pour être honnête et ce n’est que mon humble avis, je trouve cela dangereux de laisser certains médecins s’approprier l’étiquette de praticien en hypnose. Il ne sont pas spécialisés dans le domaine et m’apercevoir que derrière leur formation d’une semaine, ils se prétendent être compétent pour travailler sur des thématiques complexes, je ne trouve pas cela pas toujours approprié.

Heureusement, je ne remets pas en cause tous les médecins car il y a des gens bien mais je crois que la « preuve sociale » est souvent un prétexte exagéré pour faire du business. Un médecin qui par exemple vous dit qu’il vous aide à guérir par l’hypnose, est au fond un menteur. On ne guérit jamais par l’hypnose, c’est un MOYEN de vous aider à retrouver le contrôle sur vous-même pour vous sentir mieux. Mais aucune personne sous quelque casquette que ce soit, et encore moins un médecin ne peut se prétendre être un guérisseur.

Par expérience, j’ai fais de très longues études pendant plus de 5 ans dans une grande université et je me suis aperçue que toutes mes années de théories assise sur un banc d’école n’avait rien à avoir avec la pratique sur le terrain. Je devais juste transmettre mon savoir auprès des autres comme si je recrachais ce qu’on m’avait appris pendant mes études.

Pratiquer de l’hypnose et devenir un spécialiste en son domaine, demande en plus de formations sérieuses dans des écoles qualifiées, une pratique quotidienne et régulière et de la supervision. Cela demande un ajustement permanent auprès du client, être praticien en hypnose ne s’improvise pas.

On peut pas se prétendre faire de l’hypnose médicale avec un bagage d’une semaine de formation à l’appui. C’est hélas ce que font beaucoup de professionnels de la santé. Bien sûr, utiliser des outils pour compléter leur travail est très intéressant et riche pour le patient, mais de là à se prétendre être un spécialiste de l’hypnose, il y a de quoi parfois se poser question.

L’hypnose médicale ne s’improvise pas

J’ai remarqué avec le temps, que se servir des appellations médicales c’est un véritable marché et un business pour vous attirer comme des appâts. C’est comme les publicités, c’est une façon de vous séduire, à en croire selon eux qu’un médecin dispose d’une vérité et d’un savoir faire universel pour aider tout le monde et qu’ils sont les seuls à vous comprendre. Quand on voit tous les médicaments et anti dépresseurs prescrits en France, on voit bien que les gens vont mal souvent dans leur état général, il suffit de regarder autour de vous. Hélas l’humain est plus complexe que ça, on est tous unique et ce ne sont pas les médicaments qui règlent le fond du problème.

Ce que je veux vous dire par là, c’est que si vous cherchez un praticien en hypnose qualifié, chercher toujours une personne qui s’est formée et s’est spécialisée dans le domaine. Une personne qui a pris le temps de pratiquer, pratiquer, pratiquer est seule à être à même de prendre en considération votre globalité et pas simplement réciter un savoir. C’est le plus bel enseignement pour apprendre l’hypnose que se retrouver face à ces cas concrets et chercher à être meilleur chaque jour en remettant en cause nos propres certitudes.

Une semaine de formation en hypnose ne suffit absolument pas à en faire un métier, on peut peut être parler de complément mais certainement pas de métier à part entière.

L’hypnose et notamment l’hypnose Ericksonienne regorge de tellement de richesses qu’une semaine de formation n’est absolument rien à côté de tout ce qu’on devrait apprendre pour obtenir des bases solides.

C’est pourquoi il est important d’être vigilant quand on parle d’hypnose médicale. Cela ne veut finalement pas dire grand-chose à part mettre une étiquette « médical » pour vous donner une illusion de confiance.

Un praticien en hypnose qui s’est spécialisé dans cette voie, aura appris à communiquer, il aura passé des heures et des heures à pratiquer et tester ses outils dans une optique d’amélioration permanente. L’hypnose n’est pas un « savoir » mais un « savoir faire » avant tout. Rien ne remplace la pratique. Et c’est d’ailleurs pour ça qu’il n’existe pas de formations d’état en hypnose, car cela ne s’apprend pas uniquement dans les livres mais par l’expérience.

Je reconnais que se faire former en hypnose dans des écoles spécialisées coûte très cher, mais peut être alors que ça en vaut la peine pour acquérir de véritables bases dans l’accompagnement. On se s’improvise pas praticien en hypnose, cela demande des qualités humaines indéniables.

Etre médecin et être hypnothérapeute sont des métiers complètements à part. Rappelez-vous bien une chose, la preuve sociale ne fait pas nécessairement la compétence d’un professionnel. C’est juste une forme de manipulation qui vous donne l’impression que quand on parle du corps médical c’est forcément sérieux et sûr.

Cela ne veut hélas rien dire… si la guérison était si simple dans la vie, il n’existerait pas aujourd’hui de médecines non conventionnelles. On remarque qu’actuellement elles sont de plus en plus demandées en France et s’ouvrent même dans les hopitaux. Vous comprenez maintenant pourquoi la preuve sociale peut sembler limiter.

Suivez toujours votre intuition quand vous cherchez un hypnothérapeute, et sachez que si il n’est pas médecin mais spécialisé dans son domaine, il ne sera pas moins compétent et vous pourriez même être surpris de ses bases solides dans l’accompagnement.

Un praticien en hypnose qui n’est pas médecin n’est pas nécessairement un charlatan, et à l’inverse des médecins hypnothérapeutes peuvent être suceptible de l’être. Il n’y a pas de règle.

Prenez toujours vos décisions selon votre propre réflexion et ne vous arrêtez plus sur la connotation médicale pour être rassuré. Pensez par vous-même et écoutez votre instinct.

Si vous souhaitez prendre rendez-vous pour une séance d’hypnose à toulouse, je vous invite à consulter mes derniers avis clients.